MAGAZINE ANNECY     MAGAZINE ANNECY     MAGAZINE ANNECY     MAGAZINE ANNECY     MAGAZINE ANNECY   MAGAZINE ANNECY   
frzh-CNendeites

"La longue lettre adressée le 23 mai par Yves Boivineau, l'évêque d'Annecy, à Pascal Vezin est sans ambiguïté : "En application du canon 1332 CIC, vous ne pouvez donc plus désormais, à compter de ce jour, ni recevoir ni célébrer les sacrements et je vous demande de quitter la paroisse dont vous n'êtes plus le curé."

La sanction est tombé, elle est exceptionnelle. A la demande du Vatican, le curé de la paroisse de Megève, en Haute-Savoie, a été démis de ses fonctions en raison de sa persistance à faire partie de la franc-maçonnerie. Pascal Vesin restera prêtre "mais sans droit d'exercer", a annoncé vendredi 24 mai le diocèse d'Annecy. Il devrait continuer à être rémunéré pendant 6 à 12 mois. 

"Cela faisait quelque temps que j'avais cette épée de Damoclès, mais je ne pensais pas qu'ils iraient jusque-là", a réagi le religieux. Âgé de 43 ans, il officiait depuis 17 ans dans différentes paroisses de Haute-Savoie (Thonon-les-Bains, Annemasse et à Megève). Depuis jeudi, il faisait l'objet d'une "excommunication temporaire" avec interdiction de recevoir les sacrements, selon ses propres termes. Pascal Vesin avait rejoint en 2001 une loge du Grand Orient de France, première obédience franc-maçonne en France, souvent considérée comme anticléricale. Une vision qui n'a plus lieu d'être, selon le prêtre. "Le combat entre l'Église et la franc-maçonnerie date de la IIIe République, ce n'est plus de mise", juge-t-il. (source le Monde)

Publié dans Á la une et +

"La longue lettre adressée le 23 mai par Yves Boivineau, l'évêque d'Annecy, à Pascal Vezin est sans ambiguïté : "En application du canon 1332 CIC, vous ne pouvez donc plus désormais, à compter de ce jour, ni recevoir ni célébrer les sacrements et je vous demande de quitter la paroisse dont vous n'êtes plus le curé."

La sanction est tombé, elle est exceptionnelle. A la demande du Vatican, le curé de la paroisse de Megève, en Haute-Savoie, a été démis de ses fonctions en raison de sa persistance à faire partie de la franc-maçonnerie. Pascal Vesin restera prêtre "mais sans droit d'exercer", a annoncé vendredi 24 mai le diocèse d'Annecy. Il devrait continuer à être rémunéré pendant 6 à 12 mois. 

"Cela faisait quelque temps que j'avais cette épée de Damoclès, mais je ne pensais pas qu'ils iraient jusque-là", a réagi le religieux. Âgé de 43 ans, il officiait depuis 17 ans dans différentes paroisses de Haute-Savoie (Thonon-les-Bains, Annemasse et à Megève). Depuis jeudi, il faisait l'objet d'une "excommunication temporaire" avec interdiction de recevoir les sacrements, selon ses propres termes. Pascal Vesin avait rejoint en 2001 une loge du Grand Orient de France, première obédience franc-maçonne en France, souvent considérée comme anticléricale. Une vision qui n'a plus lieu d'être, selon le prêtre. "Le combat entre l'Église et la franc-maçonnerie date de la IIIe République, ce n'est plus de mise", juge-t-il. (source le Monde)

Publié dans Flash